Photoset

Publié dans les catégories suivantes : vacances atelier créatif enfant cinéma

Les vacances de la Toussaint approchent et avec elle, l’envie de faire plaisir à vos enfants et d’éviter les traditionnels écueils de ces périodes de repos.

Par exemple, le sempiternel dialogue “Mamaaaan, je sais pas quoi faaaaaaaaire, je m’ennuiiiiiiiie - Mais mon/ma chéri(e), comme disait ma mère, c’est très bon pour toi de s’ennuyer, vois-tu ?” 
Ce bref mais intense moment de solitude ou l’enfant qui est en nous a juste envie d’étrangler l’adulte que nous sommes devenu… ça vous parle ?

Ou bien la lutte pied à pied sur l’utilisation journalière des tablettes/téléphone/ordinateur, chronométrage à l’appui. Les meilleures d’entre nous arrivent à se sortir par le haut de cette lutte, mais avouons-le, pour le commun des mamans, c’est l’enfer !

Alors si vous avez la chance d’être de passage au pays basque ces vacances, ou si vous êtes du coin, on a quelques idées pour vous éviter ça et surtout pour partager de bons moments avec votre progéniture. 

Du cinéma d’abord ! Des émotions sur grand écran à partager en famille. Mieux : des ateliers, pour que vos bambins passent derrière l’écran, découvrent les secrets de la réalisation d’un film, les techniques de l’animation, ou encore apprennent à décrypter les images dont ils sont sans cesse abreuvés.

ça s’appelle le TXIKI FESTIVAL, ça se passe à Biarritz du 22 au 26 octobre, c’est pour les 3/12 ans et ça ne se rate pas ! 

Informations sur les séances et inscriptions aux ateliers sur le site du festival, filez-y au plus vite !

Autre idée, toujours autour du cinéma, le festival international du film et du film d’animation pour les jeunes à Capbreton, du 18 au 22 octobre.

Des films du monde entier à découvrir avec vos enfants, en avant première très souvent, ça ne se boude pas ! Programmation à découvrir sur le site du festival.

Mais si vous n’êtes pas fans du 7ème art, on a d’autres idées pour vous.

On vous en parle régulièrement, parce qu’ils sont vraiment bien, les ateliers créatifs du musée de la Mer pour les 4 à 12 ans proposent recommencent encore pour les vacances !

Vos bambins visitent les aquariums, assistent au repas des phoques, et réalisent avec leurs petits doigts des créations toujours différentes, inspirées du domaine marin.

Renseignements pratiques par ici sur le site du musée de la Mer.

Voilà pour le moment, si vous avez d’autres bons plans à partager avec nous, n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire !

Et d’avance, B O N N E S    V A C A N C E S ! ! !

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Quand la presse parle d'Arsène écossais tartan

Une de nos robes écossaises en vedette dans le Cosmo de novembre !!!

Il faut dire qu’il est très mignon cet écossais en coton tout doux et bien chaud. On aime tellement son allure faussement sage et un rien décalée, qu’on l’a décliné en robes, jupes, sarouels, chemises, combinaison bébé… 

Pour nous l’automne et l’hiver s’illumineront résolument… en tartan !

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Les coulisses d'Arsène jupes fille secrets de fabrication

Chez Arsène et les pipelettes, on aime les jupes qui tournent. Mieux. On les adore. Que voulez-vous, c’est comme ça. On doit être un peu restées des petites filles dans nos têtes… 
Du coup on ne rigole pas avec ça. Une jupe qui tourne, ça ne s’improvise pas. C’est sérieux. Quasi scientifique. Il y a des critères, des secrets pour que ça marche. Pour que la jupe soit jolie quand elle tourne, et aussi quand elle ne tourne pas.
Prenez la longueur de la jupe. C’est important, la longueur. Trop courte elle ne tourne plus, trop longue elle perd en élégance.
Mais il n’y pas que cela… On ne lésine pas sur l’amplitude de tissu. Il faut de la “générosité dans le métrage” comme dirait notre styliste préférée. Pour que la jupe s’élève joliment dans les airs au lieu de se gonfler d’un coup, bloquée par un tissu trop chichement taillé, faisant illico ressembler nos fillettes à des culbutos…
Générosité donc. Très bien. Mais attention à ne pas alourdir la taille avec trop de tissu ! Il faut que celui-ci sache se faire discret près de la ceinture, pour souligner joliment la silhouette.
Il y a beaucoup d’autres détails, bien sûr. D’autres secrets. Doubler la jupe d’un tissu léger pour un côté vaporeux, la finir par une ceinture en lurex, pour une touche girly irrésistible. Et d’autres choses encore…
Mais on ne va tout de même pas vous donner tous nos secrets de fabrication. 
En revanche, si vous avez des photos de vos filles en train de virevolter avec leur jupe favorite, n’hésitez pas ! On aimerait beaucoup, beaucoup faire une galerie de pipelettes aux jupes qui tournent…
Photoset

Publié dans les catégories suivantes : coup de coeur blog les pipelettes aiment ça

Nous voulions partager avec vous un coup de coeur… Pour Mon petit drap.

Derrière ce joli nom se cache une jeune femme talentueuse dont nous avons croisé la route : Marina Lagrange. Elle vit comme nous au pays basque, crée et fabrique elle-même des objets textiles souvent liés à l’enfance, doudous, attrape-rêves, coussins, mobiles, sacs, noeuds, d’une merveilleuse simplicité.

Utilisant des tissus anciens qu’elle chine ici ou là mais aussi des tissus sérères traditionnels venus du Sénégal, elle construit au fil de ses créations un univers sobre mais doux en nuances de noir et blanc.

On est aussi fans de ses illustrations, des dessins dont se dégagent douceur et nostalgie… Marina, qui a travaillé dans le passé avec nous, pour notre plus grand plaisir, a d’ailleurs créé le dessin illustrant notre tee-shirt Florence…

Filez vite découvrir son univers sur son blog et surtout, ne ratez sous aucun prétexte son tumblr, terriblement inspirant !

Longue vie à mon petit drap !

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : vêtements de naissance bébé cadeau de naissance coton bio

Cela faisait longtemps que l’idée nous trottait dans la tête… du bio pour les bébés ! Nous avions envie d’une collection complète pour la naissance de bébé, avec lange, bodys, pyjamas, bonnet… la totale !

La voici donc, dans un coton biologique très doux. Un coton cultivé sans pesticide ni engrais chimique, récolté à la main. Les pratiques de culture durable employées ne polluent pas l’eau, le sol ou l’air et préservent la santé de ceux qui les cultivent.

Quant à l’atelier qui fabrique ces vêtements au Portugal, nous le connaissons bien, nous l’avons visité plusieurs fois, nous travaillons avec ces personnes depuis longtemps et en confiance, nous partageons avec elles l’amour de la belle qualité.

Cette première collection a la fantaisie discrète, avec des broderies légères pour tout décor et une maille travaillée, désaiguillée en carrés sur certaines pièces, en points sur d’autres. Inspiration des vieux langes pour donner souplesse et style à la matière !

Anallergiques, très doux au toucher, ces vêtements concourent au bien être de vos bébés en protégeant leur peau sensible. Nous pensons comme d’autres qu’en fabriquant des habits en coton biologique, nous favorisons, et vous avec nous, le développement d’un marché bio plus respectueux des cultivateurs comme de l’environnement, et la fabrication d’habits plus sains pour nos bébés. 

Nous espérons que cette collection saura vous séduire et espérons pouvoir encore plus développer cette approche du bio pour nos prochaines saisons, avec votre soutien.

Découvrez la collection bébé en coton bio.

Qu’en dites-vous ?

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : diy diy enfant feuilles mortes

Encore un DIY… ou plutôt une jolie inspiration, trouvée sur le blog  Mientras tantos… Vive la Vida.

L’idée est tellement simple et le rendu tellement beau !

Vous allez voir, finalement vous êtes contentes que les feuilles mortes commencent à tomber des arbres. En tous cas, vos bambins, eux, le sont !

Alors, qu’en dites-vous ? Tentés d’essayer ?

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : diy diy enfant maison de carton cabane recyclage déco chambre enfant

Un petit DIY pour le week-end… Septembre, les enfants ont réintégré leur chambre pour jouer (ou le salon, hein, soyons réalistes). Ce DIY tout simple de cabane en carton nous a plu. Parce qu’il faut 3 fois rien pour le réaliser, parce-que c’est du recyclage malin, parce que le masking tape fluo donne une jolie allure à la maison et parce qu’elle est pliable !

On la déplie dans la chambre (ou, évidemment, dans le salon), et lorsqu’il faut ranger, hop, hop, on plie la cabane et on la range sous le lit, le canapé, derrière le radiateur, etc.

Ensuite, à vos et vos bambins de la customiser : de jolis coussins, pourquoi pas des dessins, et hop, tout un univers pop up à inventer !

Tous les détails de ce DIY bien inspiré sur le blog SHE KNOWS

Photoset

Pour illustrer notre thème du moment, “Alice au pays des pipelettes”, nous avons eu un coup de coeur pour l’oeuvre prolifique de l’artiste canadien Joel Robison.

Car dans ces photos pleines d’imagination et de poésie, on retrouve bien des thèmes d’Alice au pays des merveilles : Joel Robison qui se met souvent en scène dans ses photos joue avec la dimension des objets et des personnages, on découvre aussi de drôles de clés et de serrures, des livres qui volent, des cartes à jouer, des services à thé…

Un univers plein de poésie qui touche grands et petits.

Pour découvrir plus avant l’univers onirique de Joel Robison, visitez son blog et sa galerie flickr

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : illustration dessin animaux art

On adore le travail poétique de Ricardo Solis, artiste Mexicain qui a retrouvé son âme d’enfant pour imaginer comment les animaux ont l’aspect qu’on leur connaît.

Grâce à des lilliputiens opiniâtres, imaginatifs et très organisés, le pelage de l’ours est un vaste tricot, les rayures du zèbre deviennent des métrages  de rubans, l’éléphant est fait d’un bloc de roche tandis que l’hippopotame est gonflé à l’hélium… Quelle poésie !

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Quand la presse parle d'Arsène

Dans le Marie-Claire de septembre octobre, on parle beaucoup d’Arsène et les pipelettes : Une robe écossaise, un pantalon en velours, un cardigan tricolore, encore, encore !

Trop fières nous sommes.