Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Chineuse d'un jour kiddicraft jouet jouet vintage concours photo

Si vous suivez ce blog vous savez combien notre fondatrice Chloé aime chiner toutes sortes d’objets, dont bien sûr des jouets d’enfants.

Elle aime tout particulièrement les jouets Kiddicraft, cette marque créée dans les années 30 à l’origine du principe des briques de plastiques empilables repris avec le succès que l’on sait par Lego…

Outre le fait que ces jouets vieux de dizaines d’années semblent ne pas avoir pris une ride, on adore l’allure de leurs boîtes en carton et le texte parfois drôles ou décalés aujourd’hui.

Ainsi, on apprend sur ces boîtes gigognes qu’elles “satisfont 3 passions de l’enfant : l’amour des petits pots, la passion pour tout se qui se dévisse et l’irrésistible besoin d’ériger des constructions.”

On découvre d’ailleurs au passage que bien avant Légo ou d’autres, Kiddicraft avait un sens aigu du marketing, témoin les cartes “concours de photographie” dans la boîte : chaque mois il y avait un prix de 5000 Francs pour la meilleure photo d’un enfant avec son jouet Kiddicraft. A l’époque, bien sûr, on envoyait une photographie papier au siège de Kiddicraft ! Autre temps…

Et vous ? Avez-vous quelque-part dans un grenier ou une chambre d’enfant des jouets Kiddicraft ?

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : DIY ballon fête anniversaire déco enfant

Voici un joli DIY très facile à réaliser pour rendre un anniversaire très spécial… On adore la simplicité et la poésie de ces ballons à pompons colorés !

Découvrez le DIY sur la blog Honest to Nod

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Musée de la mer bébé phoque pays basque enfant

Voir des bébés phoques retourner à la nature… Peut-on imaginer spectacle plus émouvant, pour nos bambins (et pour nous, avouons-le !) ? 

Et voir ce spectacle sur la côte basque, c’est pour le moins inattendu !

Pourtant ce n’est pas la première fois que des bébés phoques, échoués cet hiver sur nos côtes à l’occasion des fortes tempêtes de l’hiver, sont relâchés. Il y a 2 mois déjà, le Musée de la Mer a remis en liberté avec succès pas moins de sept bébés. C’était une grande première, un moment inoubliable pour tous ceux qui les ont recueillis et soignés cet hiver, mais aussi pour tous les petits chanceux qui ont assisté à cette scène magique.

Il restait encore trois bébés phoques en pension, qui étaient trop faibles, trop petits et pas encore assez autonomes pour pouvoir être relâchés en pleine nature. Ces trois petits retardataires sont désormais fin prêts. Ils ont atteint le poids minimum (35 kg) et ne se doutent pas encore qu’ils vont bientôt retrouver la liberté…

Si vous voulez assister à cette scène exceptionnelle qui ne se reproduira sans doute pas de si tôt, rendez-vous sur la plage de la Milady, mardi prochain 20 Mai à 10h.

On ne devrait pas vous le dire, hein, mais nous on est prêtes à ce que nos bambins fassent l’école buissonnière pour l’occasion. Chuuuuut, on n’a rien dit ;-)

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Les coulisses d'Arsène textile lin coton mélange lin coton

Arsène et les pipelettes apporte depuis toujours une grande attention aux matières. Pour la douceur d’un toucher, la noblesse d’un tombé, la manière dont une couleur va vibrer, c’est la matière qui donne le ton !

Chloé la créatrice d’Arsène a toujours aimé le lin. Alors depuis quelques collections et après pas mal de recherches, elle le mélange au coton selon une proportion précise : 52% lin et 48% coton.

Ce mélange crée une matière qui prend du coton sa douceur et sa facilité d’entretien, et du lin son aspect tramé et sa jolie main. Elle va chercher cette matière en Italie pour avoir une très belle qualité qui se “patine” joliment avec le temps.

Et pour que la couleur soit belle et profonde, les pièces sont teintes “en plongé”, c’est à dire qu’au lieu de colorer la matière brute puis de la monter, on teinte le vêtement une fois qu’il est monté. Nous sommes tellement fans du procédé que nous l’employons aussi pour tous nos tee-shirts !

Cette saison le lin-coton se décline en corail, menthe, bleu roi, jonquille, beige et blanc… Sur des sarouels bébé, des pantalons mixtes et des bermudas.

Vous nous en direz des nouvelles !

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : carte vintage asie Chineuse d'un jour

Toujours à l’affût de découvertes vintage pour les chambres de ses bambins, notre fondatrice Chloé a récemment jeté son dévolu sur des cartes scolaires … néerlandaises ! Notre préférée ? Celle de l’Asie, avec ses multiples dessins pour illustrer cultures, traditions, habitat…

Qu’en dites-vous ? 

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : queen charlotte Quand le web parle d'Arsène déco déco chambre enfant

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : Les coulisses d'Arsène artiste trompe l'oeil peinture décorative

Il se passe de drôles de choses en ce moment dans notre entrepôt. Une artiste vient tous les matins poser ses tubes et ses pinceaux, pour travailler sur une grande fresque…

Sophie cherchait un endroit pour travailler avec de longs murs, de la lumière, pas forcément du chauffage.

On avait ça à disposition alors on lui a prêté avec plaisir un mur pour qu’elle y avance sur sa toile géante !

Sophie de Sagazan est peintre, vous l’avez compris ! Sa spécialité, c’est la peinture décorative. Il y a 10 ans, fraîchement diplômée de la prestigieuse école Van der Kelen à Bruxelles ou elle apprend les techniques ancestrales du décor, elle pose ses valises à Paris. Elle travaille aussi bien chez des particuliers que pour de grands domaines, des châteaux… Elle est amenée à voyager en Europe pour ses décors, Espagne, Luxembourg, Belgique… On lui demande des trompe-l’oeil (elle sait parfaitement reproduire du bois vieilli, du marbre…bluffant !) Mais ce qu’elle aime par dessus tout ce sont les décors, comme celui qu’elle est en train de réaliser. Des décors qui font voyager, dans l’esprit des grands papiers peints décoratifs du 19ème siècle comme les Zuber. Elle aime que l’on puisse sentir la douceur du coup de pinceau. Ses grandes toiles décoratives doivent pour elle se fondre naturellement dans la pièce qui les accueille, et ne surtout pas s’imposer à l’oeil.

Il y a sept ans, elle décide de poser ses valises ici, au pays basque, et elle en est ravie ! 

La toile sur laquelle Sophie travaille en ce moment prendra un mois à être achevée. Un travail de longue haleine, patient et rigoureux. Une fois la toile terminée, elle partira à Nantes. 

On adore regarder les progrès de sa toile, jour après jour… Promis, on vous la montrera une fois achevée !

Pour en savoir plus sur son travail, allez donc faire un tour sur son site : http://www.sophiedesagazancom.com

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : brocante chiner vieux jouet vintage chineuse d'un jour kiddicraft

Si vous êtes familiers de ce blog vous savez que Chloé, la créatrice d’Arsène et les pipelettes, est une serial chineuse.

Elle aime particulièrement les jouets vintage et a jeté son dévolu récemment sur quelques jouets Kiddicraft (une merveilleuse fabrique de jouet fondée en 1932, qui a créé l’ancêtre des legos avant de se faire voler leur idée avec le succès que l’on sait.)

Ici il s’agit d’un set de 12 écrous colorés, “lavables à l’eau bouillante”, pour éveiller les 2/5 ans. enfin plus exactement ” favoriser leur goût pour le vissage et dévissage” ;-)

L’objet n’a pas pris une ride alors qu’il est vieux de dizaines d’années. On aime ses couleurs, ses formes, le look irrésistible de sa boîte.

Et vous ? Connaissiez-vous Kiddicraft ?

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : badge pins pin's accessoires mode enfant

Chez Arsène et les pipelettes, on est fans de badges.

Quand on étaient petites, c’étaient des pin’s, vous vous souvenez ? Bon, la différence entre pin’s et badge se joue au niveau du système de fermeture. Nous utilisons des attaches de type “broche” alors que sur les pins vous aviez une tige perpendiculaire à enfoncer dans le vêtement et une deuxième partie à attacher derrière…

Ces considérations techniques mises à part, on adore la petite touche vintage et colorée que ces petites choses rondes apportent aux vêtements de nos bambins. Un message, une image, on peut tout y mettre et tout de suite on attire l’oeil, on intrigue, on fait sourire… Il est tellement facile de les associer, de jouer avec, sur un chapeau, un tee-shirt, une veste, un sac… On les met partout et c’est ça qui est chouette !

Cette saison vous les trouverez sur nombre de nos panamas, sur 2 modèles de robes et sur des cardigans en molleton. 

Mais à la demande générale, nous avons aussi mis en vente le lot des badges de la saison. Il semble que même les papas et les mamans en avaient bien envie…

Et vous, les badges, ça vous parle ?

Photoset

Publié dans les catégories suivantes : brocante vide grenier pays basque biarritz ahetze ciboure

Chiner comme une pro. Avec ses enfants. Et avec le sourire. Impossible vous direz-nous !

Détrompez-vous. Chloé, la fondatrice d’Arsène et les pipelettes, est une serial-chineuse. Il est presque inimaginable pour elle de passer un week-end sans faire au moins un vide-grenier (pour garder le rythme). Chloé a trois enfants encore très petits et n’a pas peur d’affronter les allées encombrées avec poussette et bambins. Le pire c’est qu’elle en ramène souvent des trouvailles bluffantes ! 

Alors, comment fait-elle? C’est très simple nous explique-t-elle. Il faut déjà renoncer à être une mère modèle un matin de vide-grenier. On a bien dit matin, hein, et plutôt un matin tôt. Car non, malheureusement, les affaires du siècle ne se font pas à 11h du matin quand la planète  entière est en balade dominicale au vide-grenier. Bon, soit. Le matin tôt.

Mais que veut-elle dire par “renoncer à être une mère modèle” ? Déjà, penser à soi. On peut emmener des enfants à tout âge à un vide-grenier, du bébé au jeune ado, mais encore faut-il, s’il est en âge de parler, qu’il puisse y trouver un intérêt. Petit, ce seront les jouets, plus grand, des jeux de console ou des DVD, pourquoi pas. Mais si rien de tout ça n’intéresse votre progéniture, laissez-là à la maison sinon soupe à la grimace garantie !

Ensuite, pour les petits, toujours prendre la poussette même si officiellement on n’en a plus besoin. Vos bambins seront toujours contents de pouvoir s’y lover après avoir parcouru toutes les allées, et dans le pire des cas, c’est un espace de stockage tout à fait intéressant, une poussette, mais ça vous le saviez déjà.

Dans la rubrique ne soyez pas une mère modèle, il y a aussi la nourriture : amenez un bon gros paquet de gâteau et n’hésitez pas à en donner généreusement tout au long du vide-grenier. Ils en seront aussi surpris que reconnaissants (“kôa ? des pépitos à volonté ? A 9h du matin ???” Et oui…). Chloé nous avoue même avoir un jour craqué pour une barquette de frites… à 10 h du matin. On repassera pour l’équilibre alimentaire, en revanche la matinée fut radieuse pour tout le monde !

Passons aux choses sérieuses maintenant. Il s’agit aussi de responsabiliser vos enfants et de leur donner envie de chiner à leur tour (on ne démarre jamais trop tôt une carrière de chineur). Donnez-leur 1 ou 2 euros à chacun et demandez-leur de chercher la bonne affaire. expliquez-leur que non, ce camion auquel il manque 3 roues n’est pas l’achat du siècle, mais guidez-les discrètement vers des stands prometteurs. Dites-leur de prendre leur temps et de bien examiner leur trouvaille avant de passer à l’acte. Ils vont adorer.

Passons à vous maintenant. Les bambins sont gérés, il ne s’agirait pas d’oublier pourquoi vous êtes là : vous faire plaisir !

Les conseils de Chloé : laissez-vous guider par vos envies mais ne perdez pas votre regard critique. Cette chaise vintage vous fait de l’oeil? Examinez-là sous toutes les coutures, retournez-là, évidemment ASSEYEZ-VOUS DESSUS.

Nous avons d’ailleurs là dessus l’anecdote d’une paire de chaises vintage très jolies, pas chères du tout, mais qui avaient une fâcheuse tendance à tomber dès qu’on se penchait un peu en avant… la paire de chaises a fini à la déchetterie au bout de la 3ème chute d’un convive à table… Ce qui nous amène à un autre point  : les fausses bonnes affaires. C’est vrai, sur le papier, l’affaire du siècle existe et on peut tomber sur du mobilier de designer signé et numéroté à un prix défiant toute concurrence… Mais dans la vraie vie, un prix anormalement bas cache souvent… un loup ! Réédition au lieu de mobilier original, voire carrément vice de conception… Méfiance ! Et sur les jouets et livres, même combat : n’oubliez pas de faire la chasse aux pièces manquantes, pages arrachées ou raturées, etc.

Cela nous amène à un autre point intéressant : le marchandage. Le message de Chloé est clair : OUI, il faut bien sûr marchander, c’est le jeu, et souvent vous obtiendrez un geste si vous respectez la règle d’or : faites-le avec le sourire et un bon esprit! Vous serez agréablement surpris de ce qu’on peut obtenir avec de l’humour et la bonne attitude!

Et les objets à chiner alors, des règles, des conseils ? Une seule règle pour Chloé : vous faire plaisir. Ne pas se cantonner à un style très défini, le charme d’un intérieur vient souvent des mélanges de style et d’époque. Elle a personnellement une vraie passion pour les patères vintage : dans une entrée, une chambre, même une cuisine, quelques patères de caractères plantent tout de suite un décor et donnent de l’allure à un mur un peu triste…

Dernière chose pour les apprenties chineuse de passage au pays basque : les bons plans de Chloé.

1) L’incontournable vide-grenier d’Ahetze, le 3ème dimanche de chaque mois. Beaucoup de choix, ne pas hésiter à y revenir régulièrement même si les prix sont élevés.

2) La brocante des Docks, en face de la gare SNCF de Biarritz, aux docks de la Négresse, le dernier dimanche du mois. Souvent de jolies choses, dans une ambiance très agréable.

3) la brocante de l’Untxin. En Cibourienne, Chloé a un faible pour ce vide grenier au bord de l’eau, cadre magnifique, ambiance bonne enfant et parfois de belles affaires à la clé !

Voilà pour les conseils. A vous maintenant. Si vous avez des astuces pour chiner comme une pro avec vos enfants, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire…

Et bonnes trouvailles à tous !

(sources photos : Rien à cirer et Nathalie Codant)